Borel : De nouvelles sanctions contre la Russie sur la « table » des ministres des Affaires étrangères de l’Union

par Léo BOULANGER

Les ministres des Affaires étrangères des pays de l’UE tiendront une réunion extraordinaire aux premières heures de la matinée à New York pour discuter de l’évolution de la situation en Ukraine suite aux nouvelles menaces du président russe Vladimir Poutine, a annoncé le chef de la diplomatie européenne Josep Borel, précisant que de nouvelles sanctions contre Moscou « sont sur la table ».

La menace du président russe d’utiliser des armes nucléaires est « inacceptable », a souligné M. Borel lors d’une conférence de presse en marge de l’Assemblée générale de l’ONU, dénonçant une « nouvelle escalade » de la part de la Russie. « La communauté internationale doit réagir », a-t-il ajouté.

« Je m’attends à ce que (les ministres) discutent de la manière dont nous pouvons poursuivre notre soutien militaire à l’Ukraine, comment nous pouvons continuer à faire pression sur la Russie. La question des sanctions sera sans aucun doute sur la table », a poursuivi M. Borel, précisant qu’il commencerait à faire des propositions sur cette question.

M. Borel a également déclaré qu’il ne prévoyait pas de rencontrer le ministre russe des affaires étrangères, Sergei Lavrov, qui se trouve également à New York cette semaine.

Dans une interview accordée à la chaîne de télévision américaine CNN, la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, avait auparavant estimé que les déclarations de M. Poutine nécessitaient « de nouvelles sanctions de notre part ».

L’UE a déjà adopté six séries de sanctions économiques contre la Russie, mais la Hongrie s’est opposée à l’imposition de nouvelles mesures. Pour imposer des sanctions, l’unanimité des États membres est requise.

Lire aussi :  Poutine accorde la nationalité russe à Snowden

Articles similaires

Noter cet article

Laissez un commentaire