Serbie : L’EuroPride 2022 a eu lieu malgré l’opposition – Katerina Stikoudi chante (Vidéo)

par Léo BOULANGER

SerbieAleksandar Vucic, a annoncé son annulation il y a quelques jours. Il a toutefois fait marche arrière sous la pression internationale, la police ayant procédé à au moins 64 arrestations.

En particulier, selon un rapport publié par Télévision publique de Serbie (RTS)Les participants ont terminé leur marche au bâtiment de la Cour constitutionnelle, où un concert a été organisé avec la participation de nombreux artistes. Parmi les chanteurs qui sont montés sur scène, Katerina Stikoudi, qui – en plus de son nouveau single « Problems » – a interprété la chanson « Rise Like A Phoenix », avec laquelle Conchita Wurst a remporté le concours Eurovision 2014 au nom de l’Autriche.

Bien sûr, les opposants à l’événement se sont rassemblés à l’église St. Sava et la police a réprimé un petit groupe de citoyens portant des symboles religieux qui s’opposaient à la tenue de l’EuroPride 2022. Par ailleurs, selon le Premier ministre serbe Ana Brnabic, 64 personnes ont été arrêtées.

{https://youtu.be/aAXj-8mnuJw?t=1}

Pression internationale sur la Serbie

Le mariage homosexuel n’est pas légalement reconnu en Serbie, où l’homophobie reste profondément ancrée, malgré les progrès réalisés au fil des ans pour réduire la discrimination. Le pays des Balkans, candidat à l’adhésion à l’UE, avait fait l’objet d’une intense pression internationale pour autoriser la tenue de l’EuroPride 2022.

En fait, selon un rapport publié par « Gardien »Dans une déclaration commune, plus de 20 ambassades, dont celles des États-Unis, de la France et du Royaume-Uni, ont exhorté les autorités à lever l’interdiction. Pourtant, les groupes de défense des droits de l’homme et l’UE avaient demandé au gouvernement serbe de revenir sur l’annulation de l’EuroPride 2022, ce qui a finalement été fait.

« La décision du gouvernement serbe d’annuler l’EuroPride 2022 est une capitulation honteuse et un soutien tacite à l’intolérance et aux menaces de violence illégale », a déclaré Graeme Reed, directeur du programme des droits LGBTQ+ à Human Rights Watch.

{https://twitter.com/hrw/status/1565386487650213894}

Lire aussi :  Poutine : La région de l'Ukraine qui le "brûle" ainsi que l'Occident

Il convient de noter que les marches des fiertés de Belgrade, en 2001 et 2010, ont été marquées par des violences et des émeutes après que des groupes d’extrême droite ont pris l’événement pour cible. Depuis 2014, cependant, le défilé se déroule régulièrement sans émeutes notables, mais avec une forte présence des forces de police.

{https://youtu.be/3rKx8R4pjfQ?t=11}

Source vidéo de l’apparition de Katerina Stikoudi à l’EuroPride 2022 : Instagram | monstermanager

Articles similaires

Noter cet article

Laissez un commentaire