La Russie dément les informations turques faisant état de vols directs vers le pseudo-État.

par Léo BOULANGER

La fin des scénarios diffusés par la presse turque concernant les vols directs de la Russie dans la partie occupée de Chypre.

L’ambassade de Russie en République de Chypre « dément toute négociation sur le lancement de liaisons aériennes directes », a déclaré l’agence d’État russe RIA-Novosti en réponse aux articles de la presse turque annonçant des vols directs vers les territoires occupés.

« L’ambassade de Russie n’a jamais eu la moindre discussion sur cette question. Nous n’avons pas pris de mesures dans ce sens. Cette question n’a pas été discutée avec les deux parties par l’intermédiaire des ambassades. La position de la Russie sur le règlement de la question chypriote n’a pas changé », a déclaré à l’agence un porte-parole de l’ambassade russe, sans être nommé.

En effet, selon les propos du même représentant russe, relayés par l’agence russe, « l’ambassade ne commente pas les spéculations et les déclarations non corroborées des différents médias. »

Des sources diplomatiques russes à Moscou avaient précédemment qualifié les rapports en question de « fabrications de la presse turque », mais aucune autre déclaration officielle n’a été faite à ce sujet.

Lors d’une cérémonie de présentation des lettres de créance des nouveaux ambassadeurs à Moscou, le président russe Vladimir Poutine a déclaré plus tôt dans la journée que « la Fédération de Russie se tient et se prononce en faveur d’un règlement universel, juste et viable du problème chypriote sur la base des résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies », en accueillant le nouvel ambassadeur de la République de Chypre en Russie, Chypre Yiorgallis.

Lire aussi :  Nouvelle preuve dans la mort de Mahsha Aminy - " Ils l'ont battue et ont dit qu'elle faisait semblant ".

« Les relations avec la République de Chypre ont toujours été construites en tenant compte de la communauté culturelle et spirituelle et des traditions d’amitié de nos peuples », a ajouté le président russe dans la référence la plus succincte à Chypre à ce jour dans ses remarques respectives devant les nouveaux ambassadeurs au Kremlin.

Articles similaires

Noter cet article

Laissez un commentaire