Elizabeth : Jusqu’à 22 heures de queue pour le dernier hommage à la Reine

par Léo BOULANGER

C’est le dernier week-end au cours duquel les gens peuvent se recueillir devant le cercueil de la reine Elizabeth II : la file d’attente pour Westminster Hall, où son cercueil reposera jusqu’à lundi, date de ses funérailles, est immense.

La mort de la reine Elizabeth II, très populaire après 70 ans sur le trône, a provoqué une grande tristesse en Grande-Bretagne. La file d’attente pour que les citoyens puissent vénérer son cercueil s’étendait sur des kilomètres le long de la Tamise hier vendredi, le gouvernement britannique estimant que les citoyens devraient attendre plus de 22 heures.

Voir la vidéo correspondante :

Le public peut rendre hommage à la reine défunte jusqu’à 06h30 (heure locale, 08h30 GMT) lundi.

Hier soir, c’était la « veillée des princes » : les quatre enfants d’Élisabeth – le roi Charles III, Anne, André et Édouard – ont pris place autour de son cercueil, comme ils l’avaient fait à Édimbourg.

Portant des uniformes militaires et la tête basse, ils sont restés là pendant quinze minutes, entourés par la foule qui attendait de vénérer le cercueil d’Elizabeth II, placé dans la plus ancienne chambre du Parlement britannique.

Pour l’occasion, Andrew, qui a été dépouillé de la plupart de ses titres militaires à la suite d’un scandale sexuel, a été autorisé à porter son uniforme militaire.

Les huit petits-enfants de la reine – dont les princes William et Harry – devraient aller vénérer son cercueil aujourd’hui.

Après tout, l’ancien footballeur David Beckham était parmi la foule qui attendait de rendre hommage à Elizabeth hier.

« Nous sommes tous ici pour remercier Sa Majesté d’avoir été si gentille, si attentionnée, si réconfortante au fil des ans », a-t-il déclaré en sortant de Westminster Hall.

Lire aussi :  La Russie : Les États-Unis menacent de sanctions s'ils annexent le territoire ukrainien

Hier également, le Premier ministre de Nouvelle-Zélande, vêtu de noir, s’est incliné devant le cercueil de la Reine.

Aujourd’hui, les représentants des 14 royaumes du Commonwealth doivent aller rendre hommage à Elizabeth.

Plus important que les Jeux olympiques

Lundi matin, le cercueil d’Elizabeth II sera transporté à l’abbaye de Westminster où ses funérailles auront lieu à 11h00 (heure locale, 13h00 GMT). Il s’agit des premières funérailles nationales organisées en Grande-Bretagne depuis celles de Winston Churchill en 1965.

Environ 2 000 invités, dont des centaines de dirigeants mondiaux, de dignitaires et d’anonymes, assisteront à la cérémonie.

Il s’agira de l’événement le plus important que la police londonienne ait eu à surveiller, a-t-il été annoncé. Encore plus grand que les Jeux olympiques de 2012.

La Première ministre britannique Liz Truss, qui a pris ses fonctions il y a une dizaine de jours, aura l’occasion de rencontrer de nombreux dirigeants, dont le président américain Joe Biden, le Premier ministre irlandais Michael Martin et le Premier ministre canadien Justin Trudeau. Elle aura également des entretiens avec ses homologues australien Anthony Albanesi et néo-zélandais Jacinta Ardern.

Demain dimanche après-midi, le roi Charles III recevra les chefs d’État au palais de Buckingham. Le Roi a conclu hier au Pays de Galles sa tournée des quatre pays qui composent le Royaume-Uni – Angleterre, Écosse, Irlande du Nord et Pays de Galles.

Elizabeth II sera enterrée lundi dans la chapelle Saint-Georges de la tour de Windsor, à l’ouest de Londres, aux côtés de son père, le roi George VI, et de son mari, le prince Philip.

Lire aussi :  La reine Elizabeth : Voir la première photo de sa tombe

Source : APE-MPA

Articles similaires

Noter cet article

Laissez un commentaire