La Russie : Alla Pugachyova, la diva de la pop russe, critique le conflit en Ukraine

par Léo BOULANGER

La chanteuse russe Alla Pugachyova, reine de la musique pop soviétique et superstar du vaudeville russe pendant des décennies, a dénoncé aujourd’hui le conflit en Ukraine, affirmant que des soldats sont tués « pour des objectifs trompeurs » alors que le Kremlin cherche à supprimer toute critique.

Sur son compte Instagram, suivi par près de 3,5 millions de personnes, Alla Pugachyova, 73 ans, a réagi à l’annonce vendredi de l’inscription de son mari, l’acteur Maxim Galkin, sur la fameuse liste des « agents étrangers » en Russie.

{https://www.instagram.com/p/CipbuA9qzIe/?hl=el}

« Je vous demande de me classer parmi les agents étrangers de mon pays bien-aimé », a écrit Alla Pugachyova dans un message adressé au ministère russe de la Justice.

« Parce que je suis solidaire de mon mari, un homme d’honneur, intègre et honnête, un vrai patriote russe, incorruptible, qui souhaite que sa Patrie prospère et vive en paix », a-t-elle déclaré.

Selon elle, son mari souhaite en Russie « la liberté d’expression et la fin des meurtres de nos garçons à des fins trompeuses, qui font de notre pays un paria et alourdissent la vie de nos citoyens », a-t-elle poursuivi.

Maxim Galkin, qui a ouvertement critiqué la campagne militaire en Ukraine, est à l’étranger.

Alla Pugachyova est la reine de la pop en langue russe depuis la période soviétique et est toujours considérée comme l’une des chanteuses les plus célèbres de l’ex-URSS.

Jusqu’à présent, elle n’avait pas évoqué publiquement ce conflit. Toutefois, les médias russes avaient rapporté qu’elle avait quitté la Russie après le début de l’attaque.

Il est récemment repassé par Moscou et a été vu le 3 septembre aux funérailles du dernier dirigeant soviétique, Mikhaïl Gorbatchev, qui avait tenté dans les années 1980 d’introduire des réformes démocratiques.

Lire aussi :  USA : Alerte pour "objet suspect" dans un bâtiment près de la Maison Blanche

Les autorités russes ont puni de milliers d’amendes et de peines de prison toute critique de l’invasion de l’Ukraine. Les artistes russes qui ont dénoncé le conflit ont vu leurs concerts annulés dans le pays.

Alla Pugachyova a rencontré à plusieurs reprises le président Vladimir Poutine, mais ne l’a jamais soutenu ouvertement.

Le politologue Abbas Galiamov, ancien rédacteur de discours de Poutine, a qualifié cette décision de « gifle » pour le Kremlin.

« S’il y a encore des personnes importantes dans le pays autour desquelles il y a un consensus, alors bien sûr Pugachyova en fait partie », a écrit Galiamov sur Telegram.

M. Pugachyova s’est toujours tenu à l’écart de la politique, a-t-il souligné. Sa polarisation soudaine peut créer un sentiment dans la société, que les autorités peuvent percevoir comme menaçant, que « trop c’est trop », a souligné M. Galiamov.

Articles similaires

Noter cet article

Laissez un commentaire