Quels sont les mouvements interdits en cas de hernie discale cervicale ?

par Rose Lemoine

La principale manifestation d’une hernie discale est la douleur que l’on ressent au niveau des colonnes et aux alentours de la zone concernée. Il devient alors indispensable de trouver le moyen pour se traiter efficacement. Les exercices physiques et sportifs constituent la meilleure solution pour soigner ce mal. Dans le cas d’une hernie discale cervicale, il est impératif d’éviter certains mouvements pour ne pas compliquer la situation. En effet, si les exercices physiques sont recommandés pour soulager le mal, certains mouvements spécifiques sont interdits. Zoom dans cet article sur les mouvements interdits lorsqu’on a une hernie discale cervicale.

Qu’est-ce qu’une hernie discale cervicale ?

Une hernie discale cervicale est une pathologie qui se traduit par une douleur ressentie le long d’un nerf du bras, ce qui peut ressembler à la manifestation d’une sciatique du bras. Il s’agit d’un problème de santé qui se traduit également par des douleurs au cou, à l’épaule et un engourdissement des du bras et de la main.

Encore appelée névralgie cervico-brachiale, la hernie discale cervicale est due à la compression d’un nerf situé dans la colonne vertébrale par un morceau de disque à travers une ouverture spontanée de sa paroi postérieure. La douleur se ressent tout le long du trajet du nerf comprimé et peut se traduire parfois par un fourmillement. La douleur peut se produire spontanément ou après avoir fourni un effort ou encore à la suite d’un traumatisme.

Lire aussi :  Analyse de la BBC : Les plans de Poutine et la nouvelle phase de la guerre en Ukraine

Le vieillissement constitue l’une des principales causes de la survenance de la hernie discale cervicale. Les traumatismes et plus rarement, une tumeur ou une fracture peuvent également causer la hernie discale cervicale.

Qu’en est-il des exercices pour soulager une hernie discale cervicale ?

Quels sont les mouvements proscrits quand on a une hernie discale cervicale ?

Lorsqu’on diagnostique une hernie discale cervicale, le médecin prescrit des anti-inflammatoires ou des antalgiques pour apaiser la douleur. Le repos est également recommandé pour ne pas mettre une pression supplémentaire sur le disque intervertébral. En plus des traitements médicamenteux, il est recommandé de faire des exercices physiques et sportifs. Il faut néanmoins éviter certains sports ou mouvements qui vont empirer la situation. Il s’agit entre autres de :

  • Les mouvements qui augmentent la douleur ;
  • Les sports de combat ;
  • La musculation avec charge lourde ;
  • La course à pied ;
  • Le trampoline ;
  • Le volley-ball ;
  • La gymnastique ;
  • Les mouvements de torsion.

De même, il faut éviter de faire les mouvements qui ont tendance à mettre trop de pression sur le cou. Il faut éviter de dormir dans le divan ou passer le temps à regarder une série manga par exemple, situations dans lesquelles le cou est souvent mal positionné.

Qu’en est-il des exercices pour soulager une hernie discale cervicale ?

Pour soulager une hernie discale cervicale, la pratique de certains mouvements est recommandée. Il s’agit de quelques exercices à pratiquer sur une base régulière pour accompagner le processus de traitement de la pathologie. À cet effet, les exercices d’étirements ou d’assouplissements et les exercices pour renforcer les muscles du cou et du dos sont préconisés.

Lire aussi :  USA : Un hélicoptère s'écrase sur une maison (Vidéo)

Ainsi, on peut envisager des mouvements tels que :

  • L’exercice d’extension cervicale qui consiste à rentrer le menton sans incliner la tête vers le bas ;
  • Les étirements élévateurs des trapèzes ;
  • L’assouplissement des épaules et du dos ;
  • Le gainage cervical postérieur ;
  • Le gainage cervical antérieur ;
  • L’extension thoracique en position assise.

Lorsqu’on ressent une certaine gêne en faisant ces mouvements, il faut les arrêter et demander conseil à un spécialiste.

Articles similaires

5/5 - (1 vote)

Laissez un commentaire