Lekas : La faille qui « expose » les bâtiments de Taïwan

par Léo BOULANGER

Efthymis Lekkas, professeur de géologie et de gestion des catastrophes naturelles, évoque les forts tremblements de terre qui ont frappé Taïwan dans une déclaration où il fait référence à leur spécificité.

Comme l’indique M. Lekkas, la séquence sismique avec des séismes supérieurs à 6,5 R est le résultat d’une intense déformation sismotectonique le long de la faille Central Range orientée nord-sud qui longe la partie orientale de Taïwan.

Selon lui, on considère que la séquence sismique la suite des grands séismes de février 2018 qui s’est produite dans la partie nord de la faille et a fait des centaines de victimes et provoqué d’importants dégâts.

En tant que professeur de géologie et de gestion des catastrophes naturelles, qui a étudié à deux expéditions les séismes précédents, cette faille donne de très grandes accélérations verticales en raison de son caractère inverséqui « expose » les bâtiments, avec un mouvement vers le hautqui s’effondrent ensuite latéralement.

Articles similaires

Noter cet article

Laissez un commentaire