La FED a annoncé une nouvelle hausse des taux d’intérêt de 0,75 %.

par Léo BOULANGER

La Réserve fédérale américaine (FED) a annoncé aujourd’hui (21/9) une augmentation de 0,75 % de son taux d’intérêt de référence dans le but de lutter contre l’inflation.

Il s’agit de la troisième hausse consécutive des taux de 75 points de base par la banque centrale des États-Unis. Le taux de référence de la Fed pour les prêts libellés en dollars se situe désormais dans une fourchette de 3 % à 3,25 %, contre 2,25 % à 2,5 % précédemment, soit les niveaux les plus élevés depuis 2008, avant la crise financière.

Quelques jours avant l’annonce, le taux hypothécaire à 30 ans a bondi à 6,02 %. La Federal Home Loan Mortgage Corporation, plus connue sous le nom de Freddie Mac, a déclaré que c’était la première fois en 14 ans que le taux d’intérêt à long terme dépassait 6 %, contre 5,89 % la semaine dernière et 2,86 % l’année dernière.

La hausse des taux de la Fed « aura un impact négatif sur le marché des prêts hypothécaires résidentiels et exacerbera les problèmes d’accessibilité pour les Américains qui cherchent à acheter une maison », a déclaré Polunsky Beitel Green, le plus ancien cabinet d’avocats du Texas pour les prêts hypothécaires.

« La question est de savoir si la hausse des taux d’intérêt sera quelque peu compensée par la baisse du prix de vente des maisons par les vendeurs sur de nombreux marchés », a-t-il ajouté.

Les données sur l’inflation ont continué à fluctuer en tandem avec les taux hypothécaires. Les données du département du travail ont montré que l’indice des prix à la consommation (IPC) a augmenté de 0,1% en août après un mois stable en juillet. Par rapport à l’année précédente, les prix ont augmenté de 8,3 % – le taux d’augmentation le plus faible en cinq mois, principalement en raison d’une baisse de 10,6 % des prix de l’essence.

Lire aussi :  La reine Elizabeth : Son certificat de décès publié - Ce dont elle est morte

Selon les prévisions des responsables de la Fed, les taux d’intérêt devraient atteindre 4,4 % à la fin de cette année et « plafonner » à 4,6 % en 2023. Selon les nouvelles prévisions de la Fed pour l’économie américaine, le taux de chômage devrait atteindre 3,8 % cette année et 4,4 % en 2023. La croissance sera anémique, ralentissant à 0,2% en 2022 avant de s’accélérer à 1,2% en 2023. Aucune baisse des taux d’intérêt n’est prévue avant 2024.

Articles similaires

Noter cet article

Laissez un commentaire